mercredi 19 janvier 2011

Sufjan Stevens - The age of Adz


Fainéant que je suis, je vous envoie découvrir qui est Sufjan Stevens sur Wikipedia. Pas envie de paraphraser, pas envie de vous parler de son délire chrétien (à la con) ni de son label Asthmatic Kitty Records, démerdez vous... Je sais pas pourquoi j'avais un gros apriori sur cet artiste, j'ai donc écouté ce disque sur le tard avec un peu de réticences. Sufjan Stevens a l'air d'avoir une personnalité très riche, ça se sent dans sa musique kaléidoscope dont on ne saurait dire s'il s'agit de folk, de pop ou d'electro. C'est complexe et pourtant ça a du sens. En fait pour remettre les choses dans l'ordre, il compose des titres pop folk avec des outils electro. Wiki dit : Indie folk, Musique expérimentale, Folk rock, Baroque pop, mais faut pas pousser quand même.

Ce disque bricolage est plein de charme, il a quelque chose d'enfantin et de génial comme un film de Michel Gondry ou le dernier Tim Exile. Fait de bric et de broc, avec plein d'idées, parfois trop ambitieux mais pas par prétention, seulement par enthousiasme et naïveté. Naïveté ? justement c'est là le génie, le gars a trop roulé pour être naïf, c'est donc du talent.


Talent pour le song writing, l'orchestration, et en plus il nous ressort les flutes et guitares des premiers Mike Oldfield, alors forcément moi je peux pas résister :


Voilà c'était mon morceau préféré j'ai tiré toutes mes cartouches, il ne me reste plus qu'à vous encourager à pousser la porte de l'incroyable univers de Sufjan Stevens.

5 commentaires:

  1. j'ai pas aimé le premier album. il est vrai qu'avec tout le tapage médiatique, l'engouement général des journalistes, j'y étais un peu allé en reculant. les deux titres sont très bien pourtant, merde je vais devoir écouter l'album sous couvert, sans savoir ce que j'écoute réellement, dur...

    RépondreSupprimer
  2. moi non plus j'ai pas aimé les précédents... tu peux l'écouter en cachette :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. je l'ai écouté en cachette, et il est pas mal finalement cet album. je vais donc m'y mettre un peu plus sérieusement, car il est clair qu'il y a quelques pépites. merci bien car sinon je serais passé à côté.

    RépondreSupprimer
  5. il ne faut pas s'enflammer mais pour moi get real get right, est le titre de l'année. il est exceptionnel, tout ce que j'attends d'un titre.
    son électronique, limite lo-fi, amplification des graves sur la fin avec des cuivres. et des paroles que l'on a envie de reprendre en choeur.
    "get real get right with the lord".
    excellent quoi.

    RépondreSupprimer